Publié le

Vendre des savons dans un événement d’envergure – sixième partie, le démontage

Dans ce sixième d’une série de 7 articles, je vous raconte mon expérience de vente de savons à l’édition 2015 et 2016 d’un événement d’envergure (12 jours sous un grand chapiteau partagé avec 150 autres artistes et artisans de la province) sous plusieurs aspects. J’ajoute parfois des anecdotes ou photos provenant d’autres événements, mais toujours en lien avec le coeur du message.

Sixième partie, le démontage

Puisque l’événement a une durée limitée dans le temps, il est facile de bien se préparer pour le démontage et le départ.

Quelques conseils pour les derniers jours de l’événement

Les quelques jours avant, ramenez ce qui n’est plus nécessaire ou ce qui existe déjà en double. Relisez attentivement les feuillets d’instructions des organisateurs et au besoin, posez des questions aux personnes concernées. Ne prenez pas la chance d’attendre la veille, il sera peut-être trop tard. Entrez en contact avec les personnes pouvant vous aider à démonter et/ou transporter vos choses. Rappelez-leur l’endroit, la date et l’heure.

La veille

Ramenez tout ce que vous pourrez vous passer pendant la dernière journée de vente. Par exemple, la glacière, les excédents de sacs d’emballage, les rallonges, la paperasse, les documents d’explication, la deuxième boite de cartes d’affaires et j’en passe.

Le jour même

Avant de retourner pour le dernier jour, ayez en main les boites servant à ramener les produits restant. C’est le temps de ressortir le chariot de transport et le dévidoir à papier collant pour les boites. Des crayons marqueurs et étiquettes autocollantes seront aussi très utiles. Ajoutez à votre liste des sacs de plastiques ou des sacs rigides en plastiques. Ils peuvent s’avérer plus simple d’y mettre les autres petites choses que les produits et que vous pourrez trier plus tard.

Dans la majorité des cas, il est interdit de commencer à démonter avant que l’événement ai pris fin.

Pour ma part, je me fais un plan et je l’exécute lentement mais sûrement: rassembler ensemble tous les savons de même sortes, commencer à remplir les sacs des autres objets ne servant plus (calculatrice, nourriture, etc.), nettoyer les étagères, enlever une à une les petites lampes… Restez discret et présent.

Finalement, la dernière heure arrive, et se passe.

A l’heure, le haut parleur annonce à tous la fin et c’est la tournée d’applaudissement. Pour ma part, je ressens du soulagement et un intense sentiment du devoir accompli qui prend place. Le soulagement m’envahit parce qu’après des mois parfois sans arrêt de labeur, ce sera bientôt les vacances.

Ainsi, vient le démontage

Je vous souhaite d’avoir le plus d’aide possible. N’hésitez pas à en demander. Vous avez tenu à bout de bras pendant toutes ces journées votre rêve et votre entreprise, il est difficile de savoir si vous serez capable de bien gérer sans heurts ou terminer harmonieusement cette étape importante.

Entourez-vous d’aide, peu importe qu’ils soient enthousiaste… ou pas. (et qu’ils aient besoin d’une coupe de cheveux 😉

Si vous êtes plusieurs et que vous pouvez déléguer, faites-le. Si ce n’est pas possible, tant que tout se trouve à un endroit central, ou vous pouvez tout avoir à l’oeil, rien ne sers de s’en faire. Gardez le sourire.

Viennent ensuite les meubles. Fixez bien tout ce qui peut se déplacer et couvrez ce qui est fragile. Attention aux coins et aux surfaces pouvant être égratignées.

 Dernier tour du kiosque, vérifiez que ce que vous amenez est bien à vous et ce que vous laissez est bien à laisser.

Faites vous même ce dernier tour. Si vous avez tout planifié, suivi et géré, le dernier tour de vérification vous reviens de droit.

Dernières vérifications avant le départ.

Ensuite, montez le tout dans votre véhicule et repartez, avec le sentiment d’avoir accompli quelque chose de grandiose.

 

C’est maintenant le temps de prendre des vacances. Tiens donc quelle chance, j’ai justement le savon pour ça!

Le prochain et dernier article traitera des coulisses et de l’après événement.