Publié par

Pourquoi les baumes à lèvres artisanaux coûtent plus cher ? – Étude comparative – Quatrième partie

Comparaison du produit 3

De toute évidence, le baume à lèvres de Savons Nausica ne se retrouve pas sur le site de comparaison de cosmétiques EWG.org.

Liste d’ingrédients du baume à lèvres Savons Nausica

Cera alba, cocos nucifera, Theobroma cacao seed butter, Castor (ricinus communis) seed oil, saveur.

Baume-levre
Baumes à lèvres – début 2016

Total: 5 ingrédients. Point.

Vérification de l’hypothèse 2 pour le produit 3

Je vais profiter de cette occasion pour vous expliquer pourquoi j’ai utilisé ces ingrédients.

  • La cire d’abeille (cera alba), parce qu’elle est disponible localement et qu’elle sert à rendre le baume plus solide naturellement.
  • L’huile de coconut  (cocos nucifera),  parce qu’elle permet au baume de bien glisser sur les lèvres.  Et l’huile de coco, c’est comestible.
  • Le beurre de cacao (Theobroma cacao seed butter), pour protéger et hydrater en profondeur.
  • L’huile de castor (Castor (ricinus communis) seed oil), pour l’effet un peu collant sur les lèvres, façon gloss.
  • La saveur, parce que ça donne de la dimension au produit.

Conclusion de l’hypothèse 2 pour le produit 3

Ce produit n’a que 5 ingrédients. 4, si on décide de prendre la version naturelle. Que des beurres et des huiles, dont au moins une comestible.

Pas de conservateur, pas de liant, d’émollient, de colorant douteux ou d’autres produits synthétique.

Ainsi, si on le compare aux deux autres produits, il y a 50% de moins que la moitié du nombre d’ingrédients du produit 2. Le produit 2 lui, contenait déjà 50% de moins d’ingrédients que le produit 1.

Quel serait l’impact de risque d’utilisation de ce produit selon la grille de comparaison de EWG.org? 

En vérifiant les ingrédients utilisés dans la recette, ils ont tous une note de 1, sauf la saveur, qui obtient une note de 4 (utilisation moyenne). Ainsi, j’estime sans hésitation que le baume à lèvres Savons Nausica aurait une note de risque d’utilisation de 1 (bas).

Les deux produits précédents ont obtenus une note de 3 (modéré) pour le produit 1 et une note estimée à 3 (modéré).

Conclusion: Le baume à lèvres Savons Nausica coûte plus cher par gramme, en contrepartie, son impact d’utilisation sur votre corps et sur l’environnement est bas.

5 ingrédients. Un impact d’utilisation bas.

Un produit local.

Mentions honorables en matière de baume à lèvres

Je ne saurai avoir la prétention d’être la seule à faire des baumes à lèvres répondant mieux aux besoins. Il existe beaucoup de baumes à lèvres commerciaux faits avec des huiles et des beurres et sans ajouts de produits toxiques pour soi ou l’environnement. Le site ewg.org en a une belle liste pour cette catégorie de produit. Parmi ceux-ci, je n’en ai pas reconnu beaucoup dans les 50 premiers qui soient disponible dans les boutiques et pharmacies du Québec et de la région.

Cependant, pendant mes recherches, j’ai trouvé quelques compagnies offrant des baumes à lèvres de qualité (faits en majorité avec des ingrédients facile à reconnaître), pour un prix raisonnable et disponible dans les grandes surfaces, les pharmacies et les magasins à 1$.

Les voici:

Numéro 1: Baume à lèvres en boule de la compagnie Eos (evolution of smooth). Le site ewg donne à la majorité de ses baumes à lèvres un facteur de risque de 1. Une seule exception, le baume médicamenté avec une note de 3. ***

Numéro 2: Le baume à lèvres Burt’s bees. Il est facilement reconnaissable de par son étiquette jaune avec des abeilles dessus. Le site ewg.ord donne au baume à la cire d’abeille un facteur de risque de 1. Par contre, si vous allez dans les produits à base de fruits, le facteur augmente… Demeurez vigilant.

Conclusion de l’étude et recommandations

La conclusion de l’étude: il existe énormément de baumes à lèvres. Il y en a littéralement un pour répondre à tous les goûts et les besoins. Avec ou sans saveurs (parfois même avec des parfums), avec ou sans produits médicinaux, avec ou sans produits chimiques.

Mais ce n’est pas parce que le produit est disponible dans un magasin à grande surface dans la section pharmacie qu’il est ce qu’il vous faut.

L’idéal est de trouver le produit qui vous convient et qui a le plus faible impact sur les 3 aspects suivants:

  • votre corps;
  • l’environnement;
  • votre portefeuille.

Et vous savez quoi? Il est fort probable que vous ayez pas loin de vous une fabricante de cosmétiques maison prête à vous offrir un produit de qualité, faits avec des ingrédients sains et ayant un bas impact sur les 3 aspects mentionnés. Si ce n’est pas le cas, ce lien apaisera vos lèvres.

Baumes à lèvres – 2017

Prochaine étape?

Je vais vous avouer quelque chose. J’ai vraiment adoré rédiger cette série d’articles. Non seulement pour l’approche de type scientifique, ni pour toutes les choses apprises sur la cosmétiques (trouver des sites vraiment intéressants concernant la cosmétiques, l’environnement et les produits chimiques).

Lors de mes recherches et de la rédaction de cette série, j’en suis venue à la conclusion que beaucoup de produits sont facilement accessibles, mais pas nécessairement bons pour nous. Le pire est que certains de ces produits mêmes sont destinés à une clientèle pouvant être jugée vulnérables. Mais les prix dérisoires et la facilité pour se les procurer pèse lourd dans la balance du choix à faire.

J’en suis venue à la conclusion qu’il faut pousser plus loin ce type d’articles. Nous en connaissons peu sur la cosmétique, et c’est très complexe d’y naviguer. Plus j’en apprends, plus je veux vous en parler.

Et j’ai déjà quelques articles en route.

Si jamais vous avez lu cette série d’article, n’hésitez surtout pas à me transmettre vos commentaires. Vous n’avez pas aimé l’approche utilisée? La comparaison des produits vous semble boiteuse? Vous avez cessé de manger vos baumes ? Confiez-vous à moi dans les commentaires…