Publié le

Mon savon guérit!

Cet article entre dans la catégorie  cosméto et se veut un article d’information permettant de vous aider à mieux naviguer dans le monde de la cosmétique.

Je l’avoue, j’ai mis un titre plus sensationnel, question de vous attirer ici. Non, il ne s’agit pas ici de ce que je veux vous dire au sujet de mes savons. En fait, j’aimerai plutôt vous partager ce que j’ai trouvé au sujet de certaines affirmations que j’ai personnellement entendu depuis que la fabrication de savons artisanaux a envahi ma vie.

S’il vous arrive de vous promener dans les marchés publics, vous trouverez certainement des produits cosmétiques. Ceux-ci sont parfois sans étiquettes ou il n’y a que très peu d’informations. Par contre, la personne dans le kiosque vous dira: C’est un savon/crème qui guérit !

Il arrive même que certains sites de produits cosmétiques utilisent des termes comme :

“ce produit est magique” “ce produit guérit la peau”, “réduit les démangeaisons”, vous trouverez même des phrases du genre: ” ce produit a été mis au point pour guérir l’eczéma de mon enfant et maintenant il est disponible pour vous! ”

Vous vous dites: Quelle chance! Je vais enfin me débarrassez de mon problème!

Sincèrement, je doute que ça soit le cas.

En fait, dans un premier temps, il est pratiquement impossible qu’un produit constitué uniquement d’une ou plusieurs huiles vont guérir quoi que ce soit utilisés seuls. Si c’était vraiment le cas, il y aurait beaucoup plus de ce type de produits que de médicaments n’est-ce pas?

De plus, ce type d’affirmation EST ILLÉGALE.

Qu’est-ce que ça veut dire?

Selon Santé Canada, il est interdit d’attribuer une propriété médicamenteuse à un produit cosmétique. Si un producteur fait ce genre d’affirmation, il doit enregistrer le produit comme un médicament ET obtenir une licence de Santé Canada.

Oui, les produits ne contenant pratiquement rien d’autres que des beurres et des huiles peuvent faire une énorme différence sur la peau. Une personne avec la peau fragile verra vraiment la différence en utilisant des savons et produits cosmétiques contenant le moins d’ingrédients possible.

Nous, fabriquants de cosmétiques, n’avons pas le droit de dire que nos produits guérissent quoi que ce soit. Pour faire cette affirmation, verbalement ou par écrit, il faut avoir des preuves reconnues par Santé Canada de cette affirmation. Généralement, vous trouverez un certificat d’attestation de ce FAIT. Vous pouvez même le demander.

Ainsi, l’information est la meilleure des armes. À cet effet, je vous suggère de vous informer sur les ingrédients ayant servis à la création des produits cosmétiques que vous aimeriez utiliser.

Pour vous aider: il existe de très bons sites vous donnant des informations scientifiques et basés sur des recherches sérieuses.

En voici quelques-uns en français:

Et finalement, qui de mieux que le sympathique et talentueux Pharmachien et son article sur les produits naturels pour expliquer de façon imagée, détaillée et sans équivoque le message suivant:

Si la personne devant vous n’utilise que des termes chocs comme :  “ca va vous guérir”! ou “contient des ingrédients naturels” MAIS ne vous permets jamais de voir cette fameuse liste des ingrédients en omettant de la rendre disponible… Ecore mieux, si cette personne ne prends pas la peine de répondre à vos questions ou de vous donner des explications dans un langage que vous comprenez, n’achetez pas le produit.

Si les réponses ne vous conviennent pas ou sont vagues et semblent exagérées, tournez les talons et quittez.

Prenez le temps de vous informez et posez des questions (notamment en allant lire les articles de référence dans le bas de l’article sur les produits naturels du Pharmachien).

Oh et dernière lecture trouvée sur le site de Santé Canada : Votre santé et vous, les produits de santé naturels altérés. Dans l’article on y trouve la phrase suivante:

certains produits commercialisés ou présentés comme naturels ont été adultérés et contiennent des substances non indiquées sur l’étiquette“.

De quoi donner froid dans le dos.

Vous n’êtes pas d’accord avec le contenu de cet article? Ou il vous est arrivé d’acheter un produit cosmétique qui n’avait pas d’étiquettes?

N’hésitez plus et confiez-vous à moi dans les commentaires.

Bonus! Je vous mets le lien vers le centre de documentation des normes canadiennes de publicité. Bonne lecture!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *