Publié le

Mon histoire d’amour avec Instagram

Depuis que je fais des savons, je regarde des photos de savons.

Et pour moi, c’est tout à fait ça. J’adore regarder des photos de savon.

Lorsque j’ai découvert Instagram, ce fut une révélation. Non seulement je pouvais regarder des photos de savons, mais je pouvais aussi mettre mes photos de savon.

petits cupcakes savons

Parce que j’en prends régulièrement des photos. Et c’est particulièrement valorisant de prendre des photos de ses propres créations.

En plus, j’aime regarder des films. Non pas les écouter, mais les regarder. J’aime les images. J’aime que l’on puisse faire de la poésie en image. J’adore voyager parce qu’être sur place pour voir les paysages (par exemple l’Écosse avec ses routes panoramiques à couper le souffle et ce, pendant des heures et des heures – non ce n’est pas moi qui conduisais!) c’est du délice pour le sens visuel.

Instagram permet de transmettre des images rapidement. Un court message accompagne l’image, mais c’est l’image qui a toute l’attention.

J’ai deux comptes Instagram. Un compte personnel   et un pour Savons Nausica.

Je mettrai des photos à tous les jours!

Savon pour hommes à l'avoine colloïdal

Et ce qui est intéressant avec Instagram ce sont les mots-clés (tags). On peut en mettre beaucoup et ça permet de bien cibler ce qu’il y a sur la photo, mais aussi le contexte pour lequel on veut que la photo soit vue.

Vous pouvez mettre des tags géographiques #villedequebec #quebec

Des tags sur le type de produit: #savonartisanal #produitfaitalamain

Des tags sur votre compagnie: #savonsfaitaquebec #savonsnausica

Une fois que vous avez mis le dièse (hashtag ou alt-35 pour les nerds 😉 et une lettre, vous avez des suggestions de mots clés qui apparaissent.

On peut passer des heures à regarder ce que les gens mettent. C’est une belle découverte.

donner-texture-ou-marbrage

Avez-vous un compte Instagram? Si oui, quel est son nom?
Depuis quand l’avez-vous? Qu’est-ce que vous y mettez?

Oh, et un bonus pour la fin de l’article; je voulais vous faire un tutoriel pour les quelques actions à faire dans Instagram, mais il y en a un tutoriel en image ici tout prêt, juste pour vous.

Et parce que je vous aime particulièrement, je vous donne en primeur ma badge Instagram pour Savons Nausica;

Instagram la dite badge… Jolie non?

Sources:

http://www.ztele.com/articles/10-conseils-pour-utiliser-instagram-comme-un-pro-1.1392495

http://www.commentcamarche.net/faq/36835-utiliser-instagram-pour-son-entreprise

http://www.commentcamarche.net/faq/36835-utiliser-instagram-pour-son-entreprise

Publié le

Huiles essentielles vs fragrance dans les savons

Les savons de la gamme Savons Nausica ont, pour la majorité, une odeur.  La majorité de mes clients, lorsqu’ils me visitent dans les marchés, les salons ou à Plein Art, veulent des savons avec des senteurs agréables.

Cependant, la tendance actuelle est aussi pour les savons dits “naturels”. La preuve, une journaliste de La Presse est récemment entrée en contact avec moi afin de savoir si mes savons étaient “naturels”.  Après une courte discussion et puisque mes produits n’ont pas été présentés dans un article de ce journal je me rends à l’évidence que pour certains,  mes savons n’entrent pas tout à fait dans cette catégorie. 

Il y a une raison pourquoi certains mes savons contiennent des fragrances et d’autres sont faits avec des huiles essentielles.

Dans cet article, je fais le tour technique de la question.

Voici une comparaison entre l’utilisation des huiles essentielles versus les fragrances dans la fabrication de savons artisanaux.

Huiles essentielles 

Pour :

  • Produites de façon naturelles elles sont un bon choix pour l’environnement.

Contre:

  • Effets inusités ou imprévus à l’utilisation (relaxant, calmant, etc);
  • Effet inusité possible: le corps peut développer des allergies ou intolérances certaines huiles essentielles;
  • Prix à l’achat plus élevé. Choix limité de fragrances, puisqu’il se limite à ce que la nature offre;
  • L’utilisation ou l’exposition à certaines huiles essentielles sont à éviter chez les femmes enceintes;
  • L’odeur générée par l’utilisation de l’huile essentielle ne demeure pas toujours longtemps dans les savons.    Ceci peut s’expliquer par :
    • le fait que les huiles essentielles s’évaporent lors de la cure (ou après);
    • l’huile essentielle a été altérée par la chaleur lors du processus de saponification;
    • ainsi, pour contrer cette situation, il faut utiliser des agents chimique pour que l’odeur demeure plus longtemps dans le savon. Ce qui signifie:
      • un savon moins qui n’est plus naturel;
      • un savon plus cher à fabriquer.

Exemple d’effets inusité: Les huiles essentielles d’agrumes peuvent causer de la photosensibilité, soit une sensibilité accentuée à la lumière. Après avoir utilisé le produit contenant des huiles essentielles, il faut éviter l’exposition au soleil.

Fragrances

Pour :

  • Choix varié de fragrances, permet une plus grande variété de produits;
  • Prix à l’achat moyen;
  • Les fragrances ont été formulées pour endurer la chaleur du processus de saponification et demeurer longtemps dans les savons.
  • Puisque les savons doivent être utilisés puis rincés, l’effet sur le corps ne pourra être néfaste à long terme.

Contre :

  • Les fragrances sont produites de façon industrielle et ne sont pas naturelles.
  • La composition des fragrances n’est pas connue et demeure secrète. Il est donc possible que l’utilisation de certaines fragrances ne soient idéale pour la peau et/ou l’environnement.  C’est pour ça que le pourcentage d’utilisation dans les recettes est le plus bas possible (4%, parfois moins).
  • Dans certaines fragrances, il y a des phtalates, qui sont nocives à l’utilisation sur le corps humain. Ainsi, toutes les fragrances utilisées par Savons Nausica sont sans phtalates ***.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, chacune des solutions utilisées pour obtenir des savons parfumés ont leur lot d’avantages, mais aussi d’inconvénients.

On peut penser que le savon plus ‘naturels’ réponds à un besoin, mais il faut bien comprendre que pour certains utilisateurs (les femmes enceintes ou les bébés) l’utilisation de l’huile essentielle n’est pas à conseiller.

Dans le cas de Savons Nausica, afin de permettre que la gamme de produits soit la plus diverse possible et conviennent au plus grand nombre, il existe des produits sans fragrance, notamment le Bigma, des produits parfumés aux huiles essentielles (et il y en aura d’autres nouveautés dans un avenir rapproché), des produits avec fragrance et des huiles essentielles (Tonifiant) et finalement des produits avec fragrance (sans phtalates) uniquement (savon 56, au lait de chèvres).

Finalement, lorsque les savons contiennent des fragrances, le pourcentage d’utilisation a été formulé pour être le plus bas possible, tout en permettant d’avoir une fragrance agréable et durable.

Vous en aurez ainsi pour tous les goûts dans notre boutique.

 

Dernier détail. Les fragrances sont utilisée dans la fabrication des savons et des produits devant être rincés ou dilués pour utilisation : gommage, sels de bain. Par contre, lorsque l’usage du produit demande de le laisser sur la peau (par exemple, le cologne), les huiles essentielles sont employées.

Mise à jour septembre 2017

Marie Rayna, auteur du livre “Make it up” et du site “Humblebee and me” explique, sur sa chaîne YouTube, sa vision des huiles essentielles et des fragrances. Le vidéo est en anglais seulement et d’une durée de 16 minutes.

Sources :

***Phtalates 

Article de la Société canadienne du cancer sur les phtalates.

Publication de l’INSPQ sur les phtalates.

Parfums et cosmétiques

Article du site David Suzuki.org sur les parfums.

Article du site Davide Suzuki.org sur les 12 ingrédients à éviter en cosmétique.

Autres sources à consulter :

The International fragrance association

Cosmetics info

 

Vous avez aimé cet article? Vous aimeriez en savoir plus?

Dites-moi tout dans les commentaires.

Publié le

Mon savon guérit!

Cet article entre dans la catégorie  cosméto et se veut un article d’information permettant de vous aider à mieux naviguer dans le monde de la cosmétique.

Je l’avoue, j’ai mis un titre plus sensationnel, question de vous attirer ici. Non, il ne s’agit pas ici de ce que je veux vous dire au sujet de mes savons. En fait, j’aimerai plutôt vous partager ce que j’ai trouvé au sujet de certaines affirmations que j’ai personnellement entendu depuis que la fabrication de savons artisanaux a envahi ma vie.

S’il vous arrive de vous promener dans les marchés publics, vous trouverez certainement des produits cosmétiques. Ceux-ci sont parfois sans étiquettes ou il n’y a que très peu d’informations. Par contre, la personne dans le kiosque vous dira: C’est un savon/crème qui guérit !

Il arrive même que certains sites de produits cosmétiques utilisent des termes comme :

“ce produit est magique” “ce produit guérit la peau”, “réduit les démangeaisons”, vous trouverez même des phrases du genre: ” ce produit a été mis au point pour guérir l’eczéma de mon enfant et maintenant il est disponible pour vous! ”

Vous vous dites: Quelle chance! Je vais enfin me débarrassez de mon problème!

Sincèrement, je doute que ça soit le cas.

En fait, dans un premier temps, il est pratiquement impossible qu’un produit constitué uniquement d’une ou plusieurs huiles vont guérir quoi que ce soit utilisés seuls. Si c’était vraiment le cas, il y aurait beaucoup plus de ce type de produits que de médicaments n’est-ce pas?

De plus, ce type d’affirmation EST ILLÉGALE.

Qu’est-ce que ça veut dire?

Selon Santé Canada, il est interdit d’attribuer une propriété médicamenteuse à un produit cosmétique. Si un producteur fait ce genre d’affirmation, il doit enregistrer le produit comme un médicament ET obtenir une licence de Santé Canada.

Oui, les produits ne contenant pratiquement rien d’autres que des beurres et des huiles peuvent faire une énorme différence sur la peau. Une personne avec la peau fragile verra vraiment la différence en utilisant des savons et produits cosmétiques contenant le moins d’ingrédients possible.

Nous, fabriquants de cosmétiques, n’avons pas le droit de dire que nos produits guérissent quoi que ce soit. Pour faire cette affirmation, verbalement ou par écrit, il faut avoir des preuves reconnues par Santé Canada de cette affirmation. Généralement, vous trouverez un certificat d’attestation de ce FAIT. Vous pouvez même le demander.

Ainsi, l’information est la meilleure des armes. À cet effet, je vous suggère de vous informer sur les ingrédients ayant servis à la création des produits cosmétiques que vous aimeriez utiliser.

Pour vous aider: il existe de très bons sites vous donnant des informations scientifiques et basés sur des recherches sérieuses.

En voici quelques-uns en français:

Et finalement, qui de mieux que le sympathique et talentueux Pharmachien et son article sur les produits naturels pour expliquer de façon imagée, détaillée et sans équivoque le message suivant:

Si la personne devant vous n’utilise que des termes chocs comme :  “ca va vous guérir”! ou “contient des ingrédients naturels” MAIS ne vous permets jamais de voir cette fameuse liste des ingrédients en omettant de la rendre disponible… Ecore mieux, si cette personne ne prends pas la peine de répondre à vos questions ou de vous donner des explications dans un langage que vous comprenez, n’achetez pas le produit.

Si les réponses ne vous conviennent pas ou sont vagues et semblent exagérées, tournez les talons et quittez.

Prenez le temps de vous informez et posez des questions (notamment en allant lire les articles de référence dans le bas de l’article sur les produits naturels du Pharmachien).

Oh et dernière lecture trouvée sur le site de Santé Canada : Votre santé et vous, les produits de santé naturels altérés. Dans l’article on y trouve la phrase suivante:

certains produits commercialisés ou présentés comme naturels ont été adultérés et contiennent des substances non indiquées sur l’étiquette“.

De quoi donner froid dans le dos.

Vous n’êtes pas d’accord avec le contenu de cet article? Ou il vous est arrivé d’acheter un produit cosmétique qui n’avait pas d’étiquettes?

N’hésitez plus et confiez-vous à moi dans les commentaires.

Bonus! Je vous mets le lien vers le centre de documentation des normes canadiennes de publicité. Bonne lecture!

 

Publié le

Les inspirations – sites, livres et autres

Quels sont les articles/blogueurs/sites qui m’inspirent?

Après une année à avoir essayé quelques petites choses parfois à l’aveuglette (comme se lancer dans un événement de 12 jours sans filet) je me rends compte que j’ai besoin d’en savoir plus sur bien des domaines. Voici une liste pour aider à bien démarrer l’inspiration en matière de savonnerie…

Sites sur l’entrepreunariat cosmétique

Modern Soapmaking (Anglais)

Un des plus importants site d’information spécialisée sur la fabrication et la mise en marché de savons et de produits cosmétiques. Kenna a un style qui lui est propre. Ses conseils, commentaires et son expérience sont inestimables. À mettre dès maintenant dans vos carnets d’adresses.

Indie Business network (Anglais)
Je suis tombée sur Donna Maria par hasard, à partir de mon compte Instagram. Elle faisait des courtes vidéos d’inspiration. Après quelques hésitations (lire, pendant des mois), j’ai hésité à l’écouter ou la lire (elle m’intimidait je crois). Mais ses conseils m’ont permis d’avoir une vision plus claire de la direction que je voulais prendre. Elle dit les choses telles qu’elles sont, sans censure ni gants blancs. C’est inspirant.

Le site du Ministère de l’économie, des sciences et de l’innovation
Ils ont beaucoup d’information pertinentes pour le marché québécois, à jour et surtout, en français. Je vous conseille d’aller fouiller ce site, vous y trouverez certainement chaussure à votre pied.

Forum et groupe Facebook

Le forum Faits maison
Je vous en ai déjà parlé dans mon article pour apprendre à faire du savon. Ce forum est un beau lieu d’échange qui permet de poser des questions, mais surtout, de naviguer dans toute la documentation déjà disponible.  On peut y trouver beaucoup de réponses et au besoin, du soutien en direct.

Le groupe des savonneuses du Québec sur Facebook. 

C’est un groupe fermé. Vous devez demander la permission pour en faire parti. Généralement, vous obtiendrez la permission en moins d’une demi-journée. Cependant, je vous informe qu’une fois entré, vous serez submergé par les photos, les trucs et conseils ainsi que les fous rires et la bonne humeur de ces passionnées de savons.

Blogues

Il y en a beaucoup et cette liste risque de s’allonger au fil du temps. Je vous mets les liens des sites qui ont retenu mon attention récemment.

Le look du jour, pour le côté girlie, déco et people. Simple, sobre et beaucoup de contenu.

Bien évidemment, je ne peux passer sous silence l’excellent site de Susan Barclay-Nichols Point of interest, portant sur les cosmétiques, les ingrédients à utiliser et les techniques de fabrication. Elle mets le site à jour régulièrement, réponds aux questions de façon claire et complète. Une mine d’information.

Le blogue de recettes de Sabrina. Sabrina est très active sur le groupe Facebook des savonneuses, et s’y connait. Elle a de belles recettes de cosmétiques, ses explications (souvent accompagnées de photos) sont claires et faciles à suivre.

Il est à combiner avec le blogue de Marie-Josée (Parfum). Marie-Josée est active sur le forum et le groupe des savonneuse. Elle a aussi un beau site de recettes et de trucs intéressants. Une référence.

Marie de Humblebee and me, une adepte du faire soit même (DIY), offre des recettes pour tous les goûts; le corps, les cheveux, le maquillage…. Elle a aussi une section boissons et une autre pour les gourmandises.

Le site des cosmétiques non toxiques de Sylvie Fortin pour tout savoir sur la “slow cosmétique”. Bien plus qu’une tendance, c’est un mode de vie.

Aroma Blog, recettes cosmétiques et autres astuces. Elle a écrit un article très intéressant sur les fragrances.

Mailing list

Site Entrepreneur.com ((Anglais). Pour en savoir plus sur l’entrepreneuriat. Un peu de lecture pertinente livré directement dans votre boîte de courriel à chaque semaine.

Et pour finir

Le livre Rework est sur ma table de chevet depuis des mois. J’en lis quelques pages de temps en temps lorsque j’ai besoin d’inspiration ou d’un petit coup de pouce au moral.

Il est écrit par les deux fondateurs de la compagnie 37 signals. Une idée par chapitre, un argumentaire qui va vous faire réfléchir longtemps, des idées différentes. Bref, je le recommande.

J’espère que cette liste vous sera utile en vous permettant de connaitre et trouver de nouvelles idées, inspirations, références.

Bonne lecture

Etincelant-2
Je vous mets en primeur, une de mes dernières créations savonnesques. Oui oui, il s’agit bien d’un savon.
Publié le

Produits Naturels

Qu’est ce qu’un produit naturel?

On voit cette affirmation partout!

Pour le moment, en ce qui a trait aux cosmétiques, il n’y a pas de définition claire provenant des autorités fédérales ou provinciales permettant d’indiquer qu’un produit est naturel.

Ainsi, tout produit qui se certifie “Naturel” ou “Bio” doit afficher au minimum un logo d’un organisme de certification reconnu. ***

On trouve sur ce site  quelques trucs pour déchiffrer les sceaux des produits naturels ou bio.

J’ai toujours hésité à dire aux clients que mes produits sont naturels. Je ne ferai pas cette affirmation seulement pour vendre. Je veux que les clients aiment mes produits, pas qu’ils se sentent forcés à les acheter. Allier les méthodes ancestrales de fabrication de savons avec une touche de modernité (ce qui signifie qu’au lieu de brasser à la main ma pâte à savon, je le fais avec un mélangeur plongeur) est ma passion. J’utilise des ingrédients permettant d’obtenir un savon dur, durable et de bonne qualité.

Ici, je ne veux pas dire que je ne suis pas intéressée à faire des produits certifiés bio ou naturels. Je crois que le processus  de certification bio est intéressant et pourrai s’avérer être un beau défi de part sa complexité.

D’un autre côté, le point de vue de Susan Barclay-Nichols, une chimiste qui est une sommité en matière de cosmétiques au Canada est très intéressant. Voici ce qu’elle dit au sujet des produits “Naturels”.  Je vous fais la traduction plus bas ***:

“… I’m going to be honest with you – I find some of the things people put in their hair as an attempt to avoid “non-natural” ingredients astonishing. We all want beautiful, shiny, healthy hair, yet so many people are doing things that will ensure quite the opposite. I have seen far too many people in the last few days defending the use of products that simply don’t work for them – as evidenced by their own comments that their hair is tangly or doesn’t feel soft – but they continue to do so in the misguided notion that natural equals better.

I’ve said it before, but I prefer the term “minimally processed” instead of natural. If we used kaolin clay out of the ground, it’d be filled with all kinds of contaminants and tiny animals. If we used olives without processing, we’d have to rub the fruit on our skin. Almost all the ingredients we consider natural are processed in some way, and that’s a good thing because you never know what’s living in B.C. Glacial clay!

Natural doesn’t always equal better – it can, but we need to look at the product and the ingredient. … ”

===

Traduction libre:

*** Je vais être honnête avec vous – Je trouve parfois étonnant les choses que les gens se mettent sur la tête dans le but d’éviter des ingrédients “non-naturels”. Nous voulons tous des cheveux magnifiques, brillants et en santé, et pourtant bien des gens font des choses qui vont assurer l’opposé. J’ai vu récemment des trop de personnes dans les derniers jours utiliser des produits qui ne fonctionnent tout simplement pas pour eux – ce qui est rendu évident par leur propres commentaires que leur cheveux sont emmêlés ou ne sont pas doux au toucher – mais ils continuent de le faire sur la notion erronée que naturel est meilleur.

Je l’ai dit auparavant, mais je préfère le terme “minimalement transformés” au lieu de naturel. Si nous utilisons de l’argile blanche (kaolin) directement sortie de la terre, elle sera remplie de contaminants et de petits animaux de toutes sortes. Si nous utilisions des olives non modifiées, nous aurions à frotter le fruit sur notre peau. Presque tous les ingrédients que nous considérons naturels sont transformés d’une façon ou d’une autre, et c’est une bonne chose parce que nous ne savons pas ce qui existe dans l’argile Glacial de Colombie Britannique!

Naturel n’égale pas meilleur – c’est possible mais il faut regarder le produit et les ingrédients.

===

Vous comprendrez que mes réflexions ne font que commencer à ce sujet.

Présentement mon opinion est qu’un produit naturel signifie sans produits chimiques ajoutés. Ainsi, le savon Bigma et les bombes de bains qui ne contiennent aucuns parfums ou ajouts en plus des savons Zeste d’orange, Forêt Boréale et même le savon de cuisine, faits avec des huiles essentielles, constituent pour moi des produits naturels.

Une collègue testeure de mes produits que j’ai récemment interrogé à ce sujet, m’a mentionné qu’un produit naturel voulait dire: sans odeur.

Et vous? Qu’est-ce pour vous un produit cosmétique naturel?

Sources

Produits cosmétiques, démystifions les certifications!

What does natural means: an example.