Publié le

Départ

Une dame de la savonnerie est partie la semaine dernière. Son surnom était Tartopom. Je n’ai jamais échangé directement avec elle, mais chacune de ses interventions sur le forum était empreinte de gentillesse.

On m’avait même déjà mentionné sa générosité, sa disponibilité et les encouragements qu’elle distribuait sans compter.

Elle se battait depuis longtemps contre le mal vicieux qu’est le cancer. Personnellement, je croyais à tort que la bataille était gagnée.

Mes pensées vont à la famille et à toutes les amis qu’elle laisse derrière elle.

Au revoir Tartopom.

Publié le

Printemps arrivé

On dirait que le printemps, quoique timide, se décide à nous faire un petit bonjour.

Pour célébrer cette arrivée très attendue de ma part, j’ai fait un savon à la Lavande.

J’ai suivi la recette écono de Lagrano, disponible sur le forum.

En gros, la recette contient :

Lard 900 gr
Coco 400 gr
Tournesol 100 gr
Mais 100 gr

Eau et soude selon The sage surgraissé à 5%.

J’avais déjà mélangé ma soude à mon eau lorsque je me suis rendue compte que je n’avais pas d’huile de tournesol. J’en ai d’autre que j’ai hâte d’essayer mais pas celle-la!

Je suis retournée sur The sage pour trouver une huile à prendre à la place, et j’ai constaté que si je remplace l’huile de tournesol par de l’huile d’olive, j’avais besoin du même montant de soude.

Voilà, c’était fait. Je n’avais pas osé regarder sur soapcalc, pensant que mon savon très économique à faire serait pas très intéressant, mais finalement ça donne ceci :

Hardness 29 – 54 = 48
Cleansing 12 – 22 = 18
Conditioning 44 – 69 = 45
Bubbly 14 – 46 = 18
Creamy 16 – 48 = 30
Iodine 41 – 70 = 50
INS 136 – 165 = 164

Pour colorer, j’ai mis du bleu de méthylène, et de la couleur bourgogne vendue sur le site de candlepro. Je l’ai démoulé très facilement et coupé sans problème.

Un peu plus pâle qu'au début

Ca donne une couleur bleue tirant sur le bleu poudre, et j’ai mis de la fragrance de Lavande. Ça embaume dans la chambre ou je l’ai entreposé.

Pêle-mêle :

J’ai hâte d’essayer deux nouvelles acquisition:
– Huile de grains de riz
– lactate de sodium.

Je n’ai pas encore fait non plus de savon au lait à la place de l’eau.

Je me suis prise trop tard pour la fête des mères pour cette année.
J’ai hâte d’avoir un appareil photo pour vous montrer les résultats et mon inventaire qui s’accumule. J’aime jouer avec les types d’emballage (merci Parfum), les étiquettes, etc.

J’en suis encore à faire des essais et prendre des notes, et plusieurs recettes me font de l’oeil, autant pour les savons que pour les autres cosmétiques.

J’ai constaté qu’un savon fait avec de l’huile de palme avait une texture plus ferme. Par contre, ou peut-on trouver du palme bio à Québec? Celui que j’ai réussi à trouver est Africain et se vend seulement rouge et en petite bouteille pas très pratique à manipuler (ça tache).

J’aurais aimé faire un savon à l’eau d’érable, mais la production familiale n’a pas été très bonne cette année, je garde l’idée pour une autre saison plus productive.

Bonne journée!

Publié le

Aphone

Avez-vous vu passer Janvier vous autres? Je n’ai rien vu aller pour ma part. Les mois et non plus les jours défilent et ne se ressemblent pas. Ca passe tellement vite!

J’aimerais en avoir au moins autant sinon plus en banque en avant de moi que j’en ai derrière, tellement ça passe vite.

Mais bon, je ne me suis pas connectée pour discuter de ce point, mais plutôt pour mentionner quelques faits;

J’ai fait récemment (dimanche dernier je crois, le dernier jour de Janvier) un savon qui sera je crois un classique. La recette est simple, mais le résultat oh combien parfait selon mes goûts :

Recette classique

65% Olive
30% Coco
5 % Lard

Fragrance et ajouts aux goûts. J’ai divisé en deux, d’un côté, j’ai refait le savon pour homme (fragrance Australian Bamboo Grass de Candlepro et avoine colloidal) qui a disparu tellement rapidement de mes tablettes (il sent bon sur mon homme, alors lui (et moi) en profitent) et j’ai fait une version plus féminine avec vanille-française, Fraise et un autre dont je ne me souviens plus, coloré au Curcuma et avec de l’argile jaune pour rester dans le ton.

Je l’ai démoulé hier, et à date, il mousse fantastique et la texture est à mon goût.
A faire, et refaire et rerefaire.

En fin de semaine, je suis allée souper chez une amie et les enfants s’amusaient (il y en avait 5 en tout) pendant que les parents (futurs beaux parents dans mon cas) discutaient (mon genre de journée).

Bref, je ne côtoyais plus très souvent les enfants moi, célibataire endurcie que j’étais devenue (dieu merci pas pour longtemps) mon système n’a tout simplement pas pris le fait que j’avais des enfants dans mon environnement.

Je me suis réveillée lundi avec un mal de gorge impossible. Je suis restée à la maison pour me reposer. Puisque je ne faisais pas de fièvre, je suis rentrée travailler en après-midi. J’avais une toute petite voix déjà, mais rien d’alarmant.

Le lendemain, je suis arrivée au bureau avec une voix très grave, mais encore fonctionnelle.

Aujourd’hui, jeudi, je n’ai tout simplement plus de voix. Je ne suis plus capable de parler.
Inutile de mentionner que je n’aime pas ça du tout.

Je ne peux rien dire. Seulement le début du son sors de ma bouche, rien de plus. Je suis aphone.

Comment parler au téléphone? Je ne peux littéralement pas travailler.
Comment demander un service? J’ai des papiers de prêt mais bon, on sait tous qu’on ne peux pas tenir une conversation comme ça!

Comment aller chercher un médicament? Ca va être du sport…

Je vais devoir me promener à la pharmacie avec des papiers et un crayon.

(Édité plus tard) : Finalement ca n’a pas été trop difficile, le pharmacien a compris tout de suite. Résultat, deux jours de traitement et je n’ai pas le droit de parler. Je vais juste écouter on dirait, jusqu’à samedi.

Bref, je vais rester chez moi demain et reposer ma voix. Peut-être à tambouiller, mais c’est loin d’être sur.

Comment l’hiver vous traite-t-il vous autres?

Bonne journée! (à défaut de le dire, je l’écris)

Publié le

Fraise et crème

La St-Valentin s’en vient, bien sur il faut préparer des choses roses.
J’avais reçu l’information d’essayer de mettre de la crème à la trace plutôt que de mettre la soude dans le liquide.

J’avais donc un point de départ pour ce que j’allais mettre.
Je voulais un savon couleur rose ce qui voulais dire de l’argile rose.
La fragrance Fraise au vin m’attendais depuis longtemps, et j’ai sorti aussi 1 ou 2 fraises du congélateur.

Mais avant de faire la trace il fallait le savon lui-même. Après vérification de ma recette sur les deux sites de calculs et ne pas être sure de manquer de soude (il me restait un fond), j’ai concocté la recette suivante:

30% Coconut
20% Lard
15% Canola
15% Soya
10% Mais
5% olive
et
5% Acide Stéarique

3% fragrance
Crème, argile rose et fraise à la trace.

Selon The Calc:
Dureté : 43
Nettoyage (cleansing): 20
Conditioning: 52
Bulles : 20
Crémeux : 22
Iodine : 65
INS: 150

La trace est arrivée vite, mais après avoir mis la fragrance, c’était liquide. Je n’ai pas trop brassé après les ajouts, j’ai moulé tel quel.

La couleur était d’un beau rose pâle et j’espérais qu’elle demeure après la fin du processus.

Deux jours après avoir moulé, la couleur est toujours aussi belle. Et l’odeur tient bien. J’ai hâte de voir après 1 mois, juste à temps pour la St-Valentin!