Publié le

Anecdotes vécues durant les sorties

La saison des salons, foires et marchés est à nos portes.

Il est fort probable que nous serons vous et moi dans le même salon, à offrir chacun nos produits. Il est aussi probable que vous veniez me voir en tant que clients.

J’ai vécu plusieurs expériences dans les dernières années et je vous donne ici quelques anecdotes et conseils selon que vous serez clients d’un salon ou marché ou un artisan.

Éviter la compétition malsaine

Lorsque j’ai commencé à vouloir vendre mes savons, il y en avait 2 ou 3 participantes dans le forum que je fréquentais qui avaient leur propre compagnie. À cette époque, on ne voyait qu’une ou deux savonnières dans les événements.

Maintenant, il y a toujours au moins une savonnière et dans TOUS les événements, salons et marchés. Le dernier salon des artisans de Québec ne comptait pas moins de 6 savonniers différents en 2015. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi,  cela signifie que la demande permet une offre variée.

Les produits que vous offrez ont probablement des attraits spécifiques à vos valeurs et aux besoins de votre clientèle. Ainsi, de la même façon, l’autre savonnière qui offre des produits dans le même événement attirera une clientèle différente pour des raisons différentes.

Le marché est assez grand pour tout le monde et il y aura toujours de la compétition. Cela ne veut pas dire de tourner les coins ronds (comme ne pas se conformer à la réglementation en vigueur ) ou répandre des propos mensongers sur la cosmétique afin d’écraser les autres.

Pour vous démarquer, il n’est pas nécessaire de faire des affirmations illégales ou fermées du genre : mes savons sont faits avec cet ingrédient, parce que si ce n’est pas fait avec cet ingrédient, ce n’est pas un bon produit!

Vous riez, mais c’est une histoire vécue. J’ai déjà entendu ce genre de chose.

Le meilleur conseil que j’ai pu recevoir d’une collègue savonnière, c’est que même si votre compétition semble plus forte que vous, même si son offre semble à vos yeux meilleure, ce n’est pas le temps de se rouler en boule les doigts dans la bouche et de se dire que ça fait mal. Il faut se regarder soi-même et mettre en valeur ses propres qualités et différences.

Les clients qui viendront vous voir ne veulent pas un discours sur ce qui va mal chez l’autre. Ils veulent entendre parler de vos produits. Ils veulent savoir POURQUOI c’est à VOUS qu’ils vont acheter.

Si vous leur parlez de ce qui fait de vos produits des œuvres uniques, ils reviendront vous voir. Si au contraire, vous  ne faites que dire pourquoi les autres sont mauvais, ils vont peut-être acheter cette fois-ci, mais je doute qu’ils vont apprécier le ton négatif de votre discours à long terme.

Faites de la compétition saine.

Vous donnerez ainsi une belle visibilité au métier et aux artisans qui le pratique.

Vous me dites : j’ai fait une ou deux recettes de savons et je veux les vendre

Les savons sont des produits cosmétiques. Ce sont des produits qui s’utilisent sur le corps humain. De ce fait, ils sont sujets à une réglementation fédérale.

Pour vendre des savons, il faut d’abord maîtriser non pas seulement la fabrication, mais aussi tous les autres aspects de la mise en marché, à commencer par le fait que vous êtes responsable de vos produits. Vous devez comprendre et mettre en pratique des étapes spécifiques de vérifications et vous conformer à plusieurs lois et règlements.

Prenez le temps de vous informer sur le sujet et de demander de l’aide au besoin.

Car lorsque vous serez dans un salon et qu’un client vous posera des questions, vous serez en mesure de répondre correctement. Imaginez si vous n’avez pas la réponse à une question simple d’un client. Vous croyez que votre hésitation lui inspirera confiance?

Ceci dit, si vous venez à mon kiosque avec votre liste de questions, dans l’attente que je vous réponde immédiatement, vous risquez d’être déçu.

Lorsque je suis en sortie, ma priorité est de faire connaitre mes produits au plus grand nombre de gens possible. Je suis là pour parler de mes produits et pour les vendre, je n’ai pas de disponibilité pour d’autres types d’activités.

Éventuellement, je serai disponible. Et si vous avez encore besoin d’aide c’est par ici

 

Histoire vécue : moi aussi je fais des savons …

Quoi de plus agréable que de passer plusieurs minutes à parler de nos produits à une personne qui va prendre le temps de sentir tous les savons, d’essayer tous les échantillons et ensuite qui vous dit, en nous regardant droit dans les yeux :

Moi aussi je fais des savons, alors je ne vais pas t’en acheter!
 - Histoire vécue en passant.

Je vais vous sourire. Par contre, dans ma tête, vous serez descendu très bas. Non pas que je pense que chaque client qui sent et essaie mes produits se doit absolument de les acheter. Je ne suis pas si naïve.

Mais permettez-moi la comparaison suivante : Vous arrive-t-il d’aller chez le boucher, et de reste devant son étal pendant quelques minutes en empêchant les autres clients de voir ce qui est offert comme produit pour ensuite vous rendre à la caisse en disant :

Bon, j’ai de la viande à la maison alors je ne vais pas t’en acheter!

Je crois que je n’ai pas besoin d’en dire plus…

Non, pas besoin d’en dire plus…

Ceci dit, j’ai bien hâte de vous rencontrer.

Entre temps, n’hésitez pas à vous confier à moi dans les commentaires.